2015 : Saison 2, le bilan

party-beach-boys-girls-sun-Favim.com-510295

Fanir (Hooper)

 

C’est l’heure du bilan !

Par où commencer… Déjà, je remercie chaleureusement toute l’organisation qui doit porter l’ensemble des forums sur leurs épaules avec sont lot d’interrogations, de réclamations, de ronchonnements (oui oui moi aussi ça m’arrive) etc. J’imagine à peine la motivation qu’il faut. Bien joué, les premiers vainqueurs, c’est vous !

Une pensée pour Sake et ses vidéos de fin de round of course ! Toujours un plaisir à regarder !

Je vais essayer de revenir sur chacun des rounds.

1) Freedom planet : choix du jeu juste génial, un excellent plateformer ultra jouissif à prendre en main. Je ne parle pas de l’ambiance sur ce premier round et des batailles ! Une victoire de Neptas qui, à défaut d’avoir pu participer à tous les rounds, à montré que chacune de ses apparitions était égale à « redoutable ». Je me suis bien éclaté avec Youpla, Elo, Naruto et Tama avec qui j’ai eu l’occasion de pas mal discuter et partager sur le jeu (et HS complet !).

2) Windjammers : ahaha le round tournoi. Un Naruto juste imprenable qui a mangé tout le monde. Impressionnant. Clairement au dessus des autres. Une seconde place pour un autre Hooperien, Geekus Prime !  Franchement, là aussi, super ambiance via le tchat FC. Super organisation encore une fois. Un plaisir de m’entrainer avec CrazyJO, Elodiebo, Naruto, Youpla et Geekus pour les principaux. Bon j’ai pas vraiment brillé sur ce round, mais aucune importance, du fun et encore du fun.

3) House of the dead 2. Belle surprise que de voir ce jeu pour le troisième round. Non seulement il est extrêmement fun, mais possède aussi tout un tas de subtilités de scoring vraiment sympas. Un Superplayer en pleine forme qui décidemment gere bien le click de la souris. Un Crazy Jo qui arrive colle une ou deux mandales en atteignant la deuxieme place ! Une Elodiebo, qui là, m’impressionne grandement. Non seulement elle atteint la 3 ème place… Mais au gun, sur la version Dreamcast ! Et franchement je dis wahou. Concurrencer les joueurs souris, c’est juste dingue <3

4) 1080° : « Silence radio », bug bug brzzzzzz Ma grosse déception sur cette saison. Je n’ai tout simplement pas eu la possibilité de participer à ce round, entre un déménagement et des problèmes internet. J’ai cependant pu suivre l’Event très sympa qui a permis à CTJ de choisir l’un des jeux pour un round futur. Mais la victoire est donc revenue à Green Alex. Un coup de cœur personnel ce Green car je pense qu’en terme de bon esprit, d’optimisme, d’humour et de sympathie, il est difficile de faire mieux ! (et en plus il dépote l’animal !).

coop) Shock trooper ! L’un des rounds que j’ai préféré. Esprit d’équipe +1000 avec mon collègue Geekus prime ! Une belle victoire qu’on a vraiment cherché à obtenir, en essayant de faire abstraction de mes erreurs (Very Happy) et surtout des déconnexions FC. Mais le jeu en valait la peine. Extrêmement fun. Un régal ! Bien sur, une petite pensée pour les autres équipes : Elodiebo (encore elle !) et Sake (qui franchit l’autre coté de la barrière sur ce round !) ; Elo et Giovanni ; J et Lyle ; Batto et Caeen ; Laucops et Green Alex et Crazy Jo et Poc_pock.

5) Infinos 2. Ma première médaille d’or sur ces Jeux et sur un round shmup ! Je ne prétend pas être un Dieu du genre shmup mais je me débrouille un peu et pour le coup, je suis vraiment content d’avoir pu remporter ce round même si Naruto n’a pas pu, lui, participer jusqu’à la fin. Un jeu classique mais rudement efficace dont je retourne désormais de temps en temps pour le simple plaisir. J’ai du livrer bataille, rien n’était gagné. Entre un Naruto impérial et un Neptas, professionnel du genre. Mais sur la fin de round, tout a basculer. J’ai réussi à atteindre la première place, tandis qu’Elo accédait à la troisième marche du podium. Je n’oubli pas Laucops qui atteint le top 5. On reconnaît la le joueur doué qu’il est. Il est redoutable en shmup et il le prouve à chaque fois !

6) Super puzzle platformer : victoire de Tama ! Je n’ai malheureusement pu participer qu’au début du round mais très honnêtement, quand je vois les scores des premiers, il me semble évident que je n’aurais pas été capable d’égaler leurs performances. Je manque d’anticipation ! En tout cas, j’ai encore les musiques EXCELLENTES du jeu dans la tête. Un très très bon jeu qui se permet un mélange des genres improbable mais qui fonctionne fichtrement bien !

IRL) round IRL. Le round de la démesure. Rassembler aux quatre coins de la France tous ces joueurs pour se batailler sur un jeu et en temps réel, ça relève du géni. Je remercie encore chaleureusement CTJ pour m’avoir accueilli sur ces quelques jours et pour son accueil. Tu es top !
Un super reportage made in Sake pour sublimer la victoire de Tonka qui clairement en impose sur le jeu. Rien à dire. De même pour Elodiebo qui aurait pu lui voler la première place.

7)Stampede ! Ma deuxième victoire ! J’aurais jamais pensé pouvoir prendre autant de plaisir sur un jeu aussi « sommaire » mais bon sang, que c’est addictif ce truc ahaha, j’adore. Par contre, il m’arrive parfois la nuit de me réveiller en sursaut… Les chevaux qui galopent, encore et encore !

8)Cadillacs and dinosaurs. Légères craintes au début. Un BTA 2D, c’est pas mon truc. Je ne pensais pas pouvoir atteindre la seconde place, je suis habituellement vraiment très moyen sur ce genre de jeux. Et pourtant, que ce soit visuellement ou encore pour ses musiques, j’ai trouvé le jeu très réussi (un peu stressant par moment !). J’ai réussi à maintenir la première place presque jusqu’au bout mais J a fait preuve d’une motivation remarquable. A la dernière demie heure du round il prend la médaille d’or ! Complètement dingue ^^ Mais j’étais ravi de le voir remporter un round et ses efforts récompensés. Encore bravo !

9) SHODN. Le suspens était à son comble en ce début de round. La victoire semblait à égale porté entre Elodiebo, moi et Naruto. Autant dire que rien n’était gagné. J’ai donc forcé sur le jeu dès le début et rapidement fait ce qui demeure encore comme étant mon meilleur score. Mais retournement incroyable. Alors que je serrais les dents en attendant de voir l’évolution de Naruto et Elo, paf, Crazy Jo qui arrive ! Je pense insulter personne en disant que tu as clairement explosé tout le monde sur ce round. Personne n’a pu approcher ton meilleur score. Une superbe victoire clairement ! J’ai juste halluciné en voyant ton score, la vache. J’en reviens toujours pas ^^ Pour te réponde, avec plaisir pour du FC !

Je n’ai pas pu citer tous les joueurs ayant participés et je m’en excuse. Je tiens quand même à rappeler la performance de Yakurena qui, seul sur son forum, a tenu la dragée haute aux autres forums tout au long de la saison.

Pour ce qui est de l’inter forum, je suis ravi qu’Hooper.fr ait gagné et j’envoi un poutou à Naruto, Geekus, superplayer, Mambi, NicoNico, Kak, Prototype, Yoco. Beau travail ;D

Et bien sur, je suis très heureux d’avoir remporté cette deuxième saison ! Je vais dormir maintenant ;D

 

NarutoKyuby (Hooper)

Voilà mon bilan Smile :

Tout d’abord grand bravo aux organisateurs, je vois très bien la masse de boulot que cela représente concernant ces JR et félicitations d’avoir tenu depuis tout ce temps, malgré les nombreuses contestations et problèmes qu’il y a pu avoir tout au long de cette année, mais le principal c’est qu’on ait pu s’amuser entre nous et découvrir de véritables perles même si par moment la RNG a pu horripiler plus d’un (notamment moi Very Happy)

Merci à Saké pour les vidéos et montages, ce fut très drole et très instructif à suivre, les différentes interviews étaient vraiment cools Smile

Maintenant que dire des joueurs :

Fafnir : On a pu pas mal échanger depuis le début de ces JR, et je peux dire que tu es un très grand joueur y’a pas de doutes la-dessus et doublé d’un excellent gars, ne change rien (si juste me donner la victoire a Infinos 2 Very Happy )
Grand bravo à toi sur ces JR, tu as été le + régulier dans les classements tu le mérites Smile

Elodiebo : Grande joueuse rien à redire, avec un esprit de compétition comme rarement j’ai pu observer depuis que je joue aux jeux vidéos, tu ne lâches rien jusqu’au bout, je pensais vraiment que tu irais chercher fafnir Smile et grâce aux JR et particulièrement a freedom planet (avec le GDOC) on a pu échanger aussi pas mal, une chouette personne avec beaucoup d’humour Smile

Tama : Très bon joueur, ta victoire sur SPPD est mérité, tu as dominé sur le jeu tout du long, et je pense que tu aurais pu me passer devant voire titiller elodie et fafnir si les jeux t’auraient davantage plu en tout cas, merci à toi pour l’ultidécathlon, ça va pas être facile mais je tiens bon Razz

Youpla: On a pas mal discuter sur fightcade et sur le GDOC, personne très cool et sympa, dommage que tu aies disparu un peu des JR au bout de quelques mois, tu avais le potentiel pour aller très loin, j’espère pouvoir participer à la saison 3 et pouvoir se retrouver sur un prochain round Wink

Green Alex : Tu es la personne qui je pense est pareil sur un forum que dans la vraie vie, fendard, toujours quelqu’un qui a le sourire et une personne accueillante, c’est comme ça que je te vois, (les autres personnes aussi hein Razz) alors tu méritais bien de remporter un round cette année et tu l’as fais sur un jeu du coeur, bravo à toi Very Happy

CrazyJo : Personne extravagante (surtout sur son forum Very Happy) mais un adversaire redoutable quand il s’y mets sérieusement, tu es capable de tirer le meilleur de toi-même quand le jeu te plaît vraiment, je pense sans me tromper qu’avec un peu + de régularité, tu pourras gagner les JR saison 3 Smile alors bon courage à toi pour cette prochaine saison et bien joué a toi Wink

Je remercie aussi toutes les personnes du forum, geekus prime avec qui je me suis vraiment éclaté sur windjammers et dont on a refait quelques parties, ce sera avec joie d’en refaire encore et encore Smile

Superplayer, qui porte bien son nom et qui a très bien joué, dommage que tu aies disparu aussi par la suite Sad
Yoco, qui n’a pas pu exploiter tout son potentiel sur 1080
Mambila qui a fait tout son possible pour être à chaque fois dans le top 10 et qui n’a pas abandonné à la première difficulté Smile

Egalement grand bravo, a Yakurena qui a porté à bout de bras son forum et qui s’en est très bien tiré Smile
Neptas, Princeps.Bonus et CrazyJo Smile

J’oublie beaucoup de personnes (Laucops, Batto, CTJ etc…) j’espère que cette saison vous a tous plu et que encore + de personnes sera présente pour la prochaine saison, je ne sais pas si je serai autant présent que cette saison (ça m’étonnerait) j’ai eu beaucoup de plaisir à jouer avec vous tous et j’espère vous retrouver sur les différents forums et autres jeux Wink

Concernant les jeux maintenant Smile

Freedom Planet : J’en avais entendu beaucoup de bien avant de le découvrir, on m’avait dit que c’était le nouveau Sonic et je n’ai pas du tout été déçu, grâce au GDOC, on a pu pas mal échanger avec plein de joueurs et ce fut vraiment cool durant 1 mois, victoire final de neptas qui annonçait (peut-être) que du bon pour la suite)

Windjammers : Que dire sur ce jeu, un excellent jeu de frisbee (balle au prisonnier) qui est juste jouissif, le round tournoi durant lequel je me suis imposé contre Geekus Prime en finale, match épique de bout en bout et un tournoi où on m’attendait au tournant et on attendait que je m’écroule Very Happy, ma demi-finale contre ixindamix fut épique en tout points (prob de co, attente longue etc…)

House of Dead 2 : Système de scoring intéressant mais dont je n’avais pas beaucoup compris l’intêret au départ, finalement ce round fut vraiment bon avec quelques retournements de situations et une nouvelle victoire pour Hooper Razz

1080 : Le jeu de course de cette année, je ne m’y attendais pas du tout, j’ai eu du mal à me lancer dans le time attack, mais je me suis pris au jeu et j’ai vraiment adoré jouer et me confronter aux autres (surtout a green alex qui a été vraiment régulier et très fort durant ce round)

Shock Troopers : Round intéressant sur un jeu excellent, dommage que je n’ai pas pu m’investir comme je voulais dans le travail d’équipe, Hooper a très bien bossé, j’ai juste pu donner la route qui me semblait optimale, ils ont fait le reste donc juste bien joué à vous et respect aux autres teams qui nous ont talonné jusqu’au bout Smile

Infinos 2 : C’était LE jeu sur lequel je pouvais gagner un second round, mais les points bonus en ont décidé autrement Very Happy, blague à part, fafnir a juste très bien joué et à exploité de bien belle manière les subtilités du gameplay, il a bien fouillé et a bien joué, comme quoi il suffit pas de faire un jeu en 1 vie pour espérer gagner Smile
Je me méfiais + d’un retour de Neptas qui était capable de faire la même chose que moi alors que fafnir remontait tout doucement la pente, rien à dire Wink

Super Puzzle Platformer : A partir de ce jeu, j’ai commencé à délaisser un peu les JR (sûrement Infinos qui a eu du mal à passer Razz ) mais je suivais l’avancée prodigieuse de Tama sur le jeu qui a globalement dominé tout le monde sur le jeu malgré la RNG qui pouvait décourager, grand bravo à lui, j’ai aimé le jeu mais en général je ne suis pas puzzle game, c’est un peu mon point faible sur les jeux (+ les jeux de reflexions)

Round IRL : Grand regret qu’il n’y ait pas eu d’antenne Nord sr Lille, il y avait moyen de faire qqch mais ça ne s’est pas fait, du coup je ne peux pas dire grand chose sur le jeu, je n’ai pas testé, mais j’ai suivi de loin les scores et le final entre Tonkatsu et Elodie fut épique.

Stampede : Le jeu le + rétro de tous les JR je pense, le gameplay ne casse pas des briques, quand tu as compris le système et le gameplay, le jeu devient beaucoup trop répétitif et ce fut presque un miracle que je finisse dans le top 3, nouvelle victoire de fafnir.

Cadillacs & Dinosaurs : Excellent jeu, excellent gameplay, difficulté atroce sur certains passages par contre c’était + mon dada ce type de jeu, pour le peu que j’ai joué sur ce jeu, j’ai vraiment adoré mais la baisse de motivation + d’autres jeux à travailler pour l’ultidécathlon ne m’ont pas permis de faire mieux que la 3ème place qui est déjà une très bonne place, une victoire de prestige pour J dans la dernière heure, fafnir toujours au top.

SHODN : Clap de fin sur ces JR, un jeu qui fut très agréable à jouer, bémols : à chaque partie relancée devoir tout redébloquer (ce qui peut prendre du temps et donc avoir moins de temps pour scorer) et la part beaucoup trop importante de la RNG pour espérer faire un score vraiment imposant, une victoire complètement maitrisée de CrazyJo bravo à toi, en avant pour la saison 3 pour toi Razz (meme si j’espère que ce trophée restera chez hooper Razz)

Voilà je pense avoir assez bien résumé cette année à vos côtés, j’espère n’avoir rien oublié et je vous fais à tous un grand bisou Smile

Je suis fier d’être 3ème et de côtoyer de très grands joueurs et surtout des personnes vraiment sympas, à bientôt tout le monde Smile

 

Green Alex (Necstasy)

 

Ahh, j’avais pas capté… Je pensais que les JR étaient finis, je ne me doutais pas d’un ultime round de longueur de message    !
Voici donc mon bilan    …
Mais avant cela, j’aimerais revenir succinctement aux origines des JR, qui trouvent leur sources dans une compétition largement popularisée au XXème siècle,les « jeux olympiques ».
Les Jeux olympiques (appelés aussi les JO, les Jeux, les Olympiades ou encore les Olympiques ; en anglais : the Olympic Games ; en grec ancien : οἱ Ὀλυμπιακοὶ ἀγῶνες (hoi Olympiakoì agônes), en grec moderne : Ολυμπιακοί αγώνες (Olympiakí agónes), également Oλυμπιάδα (Olympiáda), c’est-à-dire Olympiade) sont un événement international majeur, regroupant les sports d’été et d’hiver, auquel des milliers d’athlètes participent. Les Jeux olympiques se tiennent tous les quatre ans, les années paires, en alternant Jeux olympiques d’été et Jeux olympiques d’hiver : quatre ans entre deux éditions des Jeux olympiques d’été ou d’hiver et deux ans entre les Jeux olympiques d’été et ceux d’hiver. Originellement tenus dans le centre religieux d’Olympie, dans la Grèce antique du VIIIe siècle av. J.-C. au Ve siècle ap. J.-C., les Jeux ont été rénovés par le baron Pierre de Coubertin en 1894 lorsqu’il fonda le Comité international olympique (CIO), les premiers Jeux olympiques modernes s’étant déroulés en 1896. Depuis lors, le CIO est devenu l’organisation gouvernant le mouvement olympique dont la structure et les décisions sont définies par la Charte olympique.
Pendant le XXe siècle, le CIO a adapté selon sa vision propre les Jeux aux changements sociaux qui se sont produits dans le monde. Certains de ces ajustements inclurent la création des Jeux olympiques d’hiver, les Jeux paralympiques, les Jeux olympiques de la jeunesse. Le CIO les a aussi adaptés à sa perception des changements économiques, politiques et techniques du XXe siècle. De ce fait, les Jeux olympiques sont progressivement passés de l’amateurisme pur que voulait Pierre de Coubertin1, au professionnalisme. En outre, l’importante croissance des médias de masse a apporté aux Jeux des sources de financement considérables, faisant planer des soupçons récurrents de corruption2,3.
Actuellement, les mouvements olympiques comprennent les fédérations sportives internationales, les comités nationaux olympiques et l’organisation de comités pour chaque édition des Jeux olympiques. La ville hôte est chargée d’organiser et de trouver des fonds pour les Jeux olympiques de manière à ce qu’ils soient en accord avec la Charte olympique. Le CIO décide aussi des sports présents ou non à chaque édition. La célébration des Jeux inclut de nombreux rituels et des symboles, comme le drapeau olympique et la flamme olympique, ainsi que les cérémonies d’ouverture et de clôture . Les trois meilleurs athlètes ou équipes de chaque compétition reçoivent respectivement une médaille d’or (1re place), d’argent (2e place) et de bronze (3e place). Les Jeux olympiques sont devenus si importants que presque chaque nation est représentée. Une telle ampleur a généré de nombreux défis, comme le boycott, le dopage, la corruption (Salt Lake City) et le terrorisme. Tous les deux ans, les Jeux et leur exposition médiatique permettent à des athlètes d’acquérir une notoriété nationale, voire mondiale dans certains cas. Les Jeux sont aussi une excellente occasion pour la ville hôte et le pays d’accueil d’assurer leur promotion sur la scène internationale.
De nombreuses légendes entourent l’origine des Jeux olympiques antiques. L’une dit qu’Héraclès construisit le stade olympique ainsi que les bâtiments alentours en l’honneur de son père Zeus, après avoir accompli ses douze travaux. Il aurait également défini la longueur du stade olympique en l’arpentant avec la longueur de son pied en avançant de 600 pas.
Les premiers Jeux olympiques sont réputés pour avoir pris place en 776 av. J.-C. sur l’initiative d’Iphitos, roi d’Élide. Cette année marque le début du calendrier olympique, selon lequel les années sont regroupées en olympiades, et l’an 1 du calendrier grec adopté en 260 av. J.-C.. Toutefois, il est probable que les Jeux aient été encore plus anciens, compte tenu de l’abondance des offrandes de l’époque géométrique retrouvées à Olympie. Dès lors, les Jeux gagnèrent en importance dans toute la Grèce antique, mais il existe près de 300 réunions sportives du même type, les agônes. On passe à plus de 500 sous l’Empire romain. Les Jeux olympiques forment, avec les Jeux pythiques, les Jeux néméens, et les Jeux isthmiques, un cycle des jeux sacrés dont l’un revient chaque année. Le grec qui gagne des prix à ces quatre Jeux panhelléniques est désigné par le titre de « periodokines », le vainqueur du « Grand Chelem » du sport grec4.
Le programme des compétitions comprend des épreuves hippiques (chars à deux ou quatre chevaux) et des épreuves athlétiques dites de gymnastique (course à pied sur plusieurs distances, lancer du disque, saut en longueur, lancer du javelot, pentathlon5, lutte, pugilat et pancrace). Disque, longueur et javelot ne donnent pas de titre olympique, mais font partie des cinq épreuves du pentathlon avec la course du stade et la lutte6.
Corèbe d’Élis7 ouvre le palmarès olympique officiel en remportant la course pédestre du stade en 776 av. J.-C.. Parmi les autres principaux athlètes grecs des Jeux antiques, citons Milon de Crotone (lutte, VIe siècle av. J.-C.), Diagoras de Rhodes (boxe, Ve siècle av. J.-C.), Polydamas de Scoutoussa (pancrace, VIe siècle av. J.-C.), Léonidas de Rhodes (course, IIe siècle av. J.-C.) et Mélancomas de Carie (boxe, au Ier siècle). À partir de la septième olympiade (752 av. J.-C.), le champion olympique reçoit une couronne d’olivier sauvage, une branche de palmier et un ruban de laine rouge appelé la tænia. Le Messénien Daikles est le premier champion olympique honoré ainsi.
Réservés d’abord aux seuls citoyens grecs masculins et riches, les Jeux génèrent une trêve olympique. Cette dernière n’arrête pas les conflits, mais autorise les athlètes et spectateurs à traverser librement des zones de guerre sans être inquiétés8. La portée d’un titre olympique est considérable. Les champions sont d’authentiques héros populaires et sont couverts de cadeaux et d’honneurs à leur retour dans leur cité. Ils sont de plus pleinement professionnels9 depuis le Ve siècle av. J.-C. et peuvent décider de défendre les couleurs d’une autre cité. Ces changements d’allégeance provoquent souvent des troubles, parfois importants, dans la cité « trahie ». On peut ainsi citer le cas de Astylos de Crotone (6 titres olympiques), qui passe de Crotone à Syracuse en 484 av. J.-C., provoquant de graves troubles à Crotone.
Discobole Lancellotti, copie romaine, vers 120 ap. J.-C., palais Massimo alle Terme.
Un serment olympique en quatorze points10 régit l’organisation des Jeux depuis 338 av. J.-C. Le 10e point concerne les cas de tricheries qui sont nombreux et durement sanctionnés.
• I. Être sujet hellène libre, ni esclave, ni métèque.
• II. N’être ni repris de justice, ni d’une moralité douteuse.
• III. S’inscrire à l’avance au stage d’un mois du gymnase d’Elis.
• IV. Tout retardataire sera hors concours.
• V. Interdiction aux femmes mariées d’assister aux jeux ou de se montrer dans l’Altis sous peine d’être précipitées du rocher du Typaion.
• VI. Pendant les exercices, les maîtres (entraîneurs) des athlètes devront être parqués et nus.
• VII. Défense de tuer son adversaire, ou de chercher à le tuer.
• VIII. Défense de le pousser hors des limites.
• IX. Défense de l’intimider.
• X. Toute corruption d’arbitre ou d’adversaire sera punie.
• XI. Tout concurrent contre lequel ne se présentera pas l’adversaire désigné sera déclaré vainqueur.
• XII. Défense aux concurrents de manifester contre le public ou contre les juges.
• XIII. Tout concurrent mécontent d’une décision peut en appeler au Sénat contre les arbitres : ceux-ci seront punis ou leur décision annulée si elle est jugée erronée.
• XIV. Sera hors concours tout membre du Collège des Juges.
À la suite de l’invasion romaine, les Jeux s’ouvrent aux non-Grecs. Le prestige des Jeux est tel que plusieurs empereurs y prennent part. Sur les conseils de l’évêque de Milan (Ambroise), l’empereur Théodose Ier interdit les Jeux en 393-394 en raison de leur caractère païen. Cette interdiction ne vise d’ailleurs pas spécifiquement les Jeux olympiques mais de façon générale les Jeux du cirque dont les premiers ne sont plus qu’un événement particulier.
Les jeux olympiques connaissent quelques timides tentatives de rénovation entre la fin du XVIIIe siècle, époque à laquelle on découvre les ruines des sites d’Olympie, et la fin du XIXe siècle. Citons ainsi l’Olympiade de la République qui se tient à Paris en 1796, 1797 et 1798. Esprit-Paul De Laffont-Poulotti réclame même le rétablissement des Jeux olympiques. Il va jusqu’à présenter un projet à la municipalité parisienne, qui rejette l’idée. Le CIO honora la mémoire de ce visionnaire en 1924. Parmi les autres tentatives, citons les Jeux du Rondeau en Dauphiné à partir de 1832, les Jeux scandinaves (en 1834 et 1836), les festivals olympiques britanniques (depuis 1849) comme les Jeux de Much Wenlock, les Jeux athlétiques disputés à Montréal (Canada) en 1843 et qui sont rebaptisés jeux olympiques pour les éditions 1844 et 1845 et les jeux olympiques de Zappas à Athènes en 1859 et 1870. L’Allemagne tient également un rôle important dans cette rénovation en étant déterminante en matière de fouilles archéologiques menées par Ernst Curtius sur le site d’Olympie et en devenant, très tôt, favorable à la rénovation11.
Il faut préciser que la rénovation des Jeux olympiques n’est pas seulement inspirée par les Jeux antiques. L’actualité de cette fin de XIXe siècle influence nettement l’esprit de ceux qui vont lancer le nouveau mouvement olympique : la défaite grecque contre les turcs en 1897, celle des Français contre les Allemands en 1870 incitent les gouvernements à réformer l’éducation de leur jeunesse en favorisant le sport et l’éducation physique pour endurcir les corps, fortifier les esprits et préparer cette jeunesse à combattre pour la revanche12. C’est cependant la volonté de Pierre de Coubertin de favoriser les interactions culturelles entre les pays et de promouvoir les valeurs éducatives et universelles du pays qui l’oriente vers son projet de rénover les Jeux13. De même, l’inspiration puise également ses sources dans des pratiques profondément ancrées dans la culture européenne comme celle des joutes chevaleresques médiévales14. Cette tradition nobiliaire explique que les Jeux olympiques attendent de leurs athlètes qu’ils aient l’étoffe d’aristocrates en cultivant le fair-play des gentlemen, les attitudes gestuelles et l’amateurisme éthique (seuls les athlètes issus des classes les plus favorisées pouvant consacrer leur temps à faire du sport, notamment l’escrime, le yachting, le tennis ou l’équitation, épreuves phares des premiers Jeux olympiques) qui se développe en réaction à la professionnalisation du sport par les classes populaires, le « shamateurisme » (de shame, « la honte », et d’amateurisme) des sportifs roturiers étant perçu comme une subversion15 des codes de l’amateurisme16,17.
La fédération omnisports française d’athlétisme USFSA fête son cinquième anniversaire le 25 novembre 1892 dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne à Paris. À cette occasion, Pierre de Coubertin appelle à la rénovation des Jeux olympiques. Deux ans plus tard, du 16 au 23 juin 1894, se tient également à la Sorbonne le « Congrès pour le rétablissement des jeux olympiques ». Devant l’absence de réactions à son appel deux ans plus tôt, Pierre de Coubertin parvient à convaincre les représentants britanniques et américains, mais aussi d’autres nations, notamment la Jamaïque, la Nouvelle-Zélande ou la Suède. Plus de 2 000 personnes représentant douze nations assistent finalement au congrès, qui vote à l’unanimité la rénovation des Jeux olympiques. L’autre décision importante prise à l’occasion de ce Congrès est la condamnation des règlements sportifs de certaines fédérations (britanniques notamment) excluant les ouvriers et les artisans au nom d’un élitisme social qui allait à l’encontre des idéaux égalitaires français.
À l’origine, les Jeux sont exclusivement estivaux. Le patinage artistique et le hockey sur glace font ainsi des apparitions au programme olympique avant même la création de Jeux d’hiver, en 1924.
Après le succès initial des épreuves à Athènes en 1896, les olympiades de Paris en 1900 (qui virent pour la première fois des femmes participer aux épreuves, Charlotte Cooper étant la première championne olympique) et de Saint Louis en 1904 sont noyées dans les programmes des expositions universelles. Le premier athlète noir de peau à participer, à remporter une médaille et à être champion olympique est l’Haïtien d’origine Constantin Henriquez de Zubiera, en 1900.
Les jeux olympiques intercalaires de 1906 d’Athènes, non reconnus ultérieurement par le CIO, marquèrent un regain d’intérêt du public et des athlètes, avec une participation très internationale alors que 80 % des sportifs ayant pris part aux jeux de Saint-Louis étaient américains. Les nations européennes avaient en effet renoncé à faire le long et coûteux déplacement outre-Atlantique.
De 241 athlètes de 14 nations en 1896, les Jeux passent à 10 500 sportifs représentant 200 délégations lors des derniers jeux olympiques d’été[Lesquels ?]. C’est désormais l’un des événements les plus médiatisés. Les jeux de Sydney en 2000 réunissent ainsi plus de 16 000 journalistes et diffuseurs. La dimension de l’épreuve est telle que cela pose des problèmes aux villes hôtes, que le sponsoring ne couvre que partiellement. Les villes hôtes profitent en effet des Jeux pour s’équiper en transports en commun et autres équipements sportifs, notamment. À titre d’exemple, le budget estimé des Jeux de Londres en 2012 est de 9 milliards de livres sterling.

Mais revenons à notre sujet qui est la création en janvier 2014 des célèbres Jeux retrolympiques. Fruit d’une collaboration entre deux anciens malfaiteurs notoires de la banlieue montpelliéraine : Chrysaor et Ange Déchu Lucifer, cherchant un moyen de blanchir les sommes astronomiques acquises dans l’exploitation de jeunes chiots à des fins sexuelles, les JR sont devenus à la surprise générale un grand succés populaire. Notamment grâce à la communication audiovisuelle opérée par Sake C Buenos (anciennement « Sexy C buenas », réalisateur bien connu dans certains milieux alternatifs) qui a su retranscrire avec talent la violence brute qui caractérise ces joutes vidéoludiques.
A titre personnel, ce fut avec grand plaisir, et un peu mal au derrière, de retrouver pour cette saison 2015 les cadors habituels de Paderetro et Gros pix, mais aussi de découvrir l’existence d’une tribu de psychopathes du pad , les « hooperiens » (dont Fafnir et NarutoKyubi sont les plus illustre représentants) qui auront montré leurs capacités de destruction très rapidement. Mais toujours dans la convivialité et le bon esprit    … Un grand plaisir également de faire la connaissance d’autres concurrents redoutablement sympathiques, comme Crasy Jo, Yakurena, et bien d’autres. Et toujours cette bonne ambiance permise par la noblesse Necstasyenne, qui n’hésite pas à laisser d’autres forums gagner des épreuves, dans le seul but de laisser la joie envahir les coeur. C’est beau quand même    …
Voila, je crois que c’est tout    …
Merci aux orgas, à tous les participants, même les mauvais    ! Et à l’année prochaine !
Enfin, je dis ça, mais je reste dans le coin…
Gloire aux JR    !!!

 

 

Elodiebo (Paderetro)

 

J’attendais de me poser tranquillement pour faire mon bilan de cette saison. Bon, je vous avertis, je ne ferai pas aussi long que certains Razz

Tout d’abord, je suis RAVIE que ce soit Fafounet qui ait remporté cette seconde saison. Il a tout d’un grand : le skill, l’état d’esprit, le fair-play, tout !
Il nous avait déjà montré qu’il fallait compter sur lui lors de round de chauffe HPP, et il a confirmé tous les espoirs que j’avais placé en lui. Présent dès le début de la saison, mais plutôt dans « l’ombre » de ses comparses hoopériens, il a pris en main son destin à partir d’Infinos 2, pour nous finir cette saison en trombe. Franchement, un grand bravo à toi ! Thumright
(J’arrête là, sinon ça va ressembler à une déclaration d’amour   )

Ensuite, il y a eu du suspense jusqu’au dernier round, et ça c’était géant, tout pouvait se jouer sur une victoire…
Cette saison a vu comme l’an dernier pas mal de vainqueurs de rounds différents, et je ferai une spéciale dédicace aux Grospixeliens Tama et J, qui ont fait le tour de force de gagner un round chacun, ne pliant pas sous la pression de la concurrence forcenée des nouveaux !

Un grand bravo également aux esseulés sur leurs fofos, qui ont participé malgré leurs monologues sur leurs forums respectifs. Il en faut de la tenacité pour garder la motivation dans ce contexte !

Grosse pensée pour les nectasiens, qui mis à part Green Alex, ne se sont encore une fois réveillés qu’au moment de « leur » round… Mais leur humour si acide et piquant manquait un peu à cette compet, dommage… Car les JR, c’est aussi le trashtalk et les petites piques entre fofos  

Comme chaque saison, il y a un évènement qui restera dans les mémoires. Après la soirée ISS l’an dernier, ce sera pour ma part le round IRL, cet idée génialissime sortie d’on ne sait où avec une organisation au poil !!!  
Je pense que chaque participant s’est éclaté cette journée, que ce soit sur le jeu, ou à rencontrer, discuter et partager avec d’autres joueurs. Et oui, les JR, c’est surtout des supers rencontres humaines, et c’est ça que je retiens (séquence émotion, toussa…)
J’avoue que j’aurais pris un malin plaisir à faire la n**** aux necstasiens sur leur terrain

Enfin, un grand bravo à Chys et Adèle, le duo de chic et de choc (enfin surtout de choc   ), qui nous ont encore déniché quelques pépites cette année, et qui ont du faire preuve d’une patience sans faille… Tenir 2 ans comme ça, chapeau bas… Et petite attention aussi aux deux accolytes de l’ombre, Gio et Sake  

Merci à tous pour vos gentils messages à mon égard (CJ, Tama, J, Faf, Naruto, Tonka,…)  
Pour ma part, je suis contente de ma seconde saison, et je m’auto-décerne le prix Poulidor (oui, j’en ai le droit hein ^^)

J’ai certainement oublié de parler de plein de choses, mais ce que j’ai à dire pour l’année prochaine : je vais enfin pouvoir me remettre au poney, et surtout, Batto represents P&R 2016 !

 

 

Laucops (Necstasy)

 

Bravo à tous pour cette saison 2 des JR multi-fofos.

Impressionné par le duo de choc de chez Hooper, vous êtes des machines les mecs.

Impressionné aussi par Elo qui leur a tenu la dragée haute jusqu’au bout, quelle ténacité.

Impressionné enfin par notre Green Alex national, qui fait top 5, t’as vraiment franchi un palier dans l’excellence mec  

J’aurais aimé être davantage impliqué sur cette saison mais la motivation n’y était guère, cela étant le round IRL aura été savoureux.

Ah, sinon, Elo : il n’y a qu’un roi des caravans et c’est moi.
Tonka peut prétendre, à la limite, au titre de roi des Carnival. Normal pour un travelo.

 

Chrysaor (le patron)

 

Cette saison aura été riche en émotions et en rebondissements avec un suspense de fou pour la victoire finale jusqu’au dernier round. Si on avait écrit le scénario on n’aurait pas pu faire mieux  
Tout d’abord un grand merci à tous les participants qu’ils soient premier ou dernier car c’est grâce à vous que cette compétition est aussi sympa à animer mais aussi à regarder lorsqu’on redevient un simple spectateur. Le spectacle a été au rendez-vous, et ce dès le premier round avec un favori désagréable battu par un gentil challenger venu de nul part mais qui est malheureusement reparti sur la pointe des pieds. Et oui aux JR c’est toujours les gentils qui gagnent à la fin, on est comme ça nous Razz
Même si chaque round a été beau, le point d’orgue de cette saison aura été pour moi le Round IRL. Déjà parce qu’il nous aura permis de nous retrouver tous, au même moment autour d’un jeu mais aussi de vivre ensemble des émotions fortes. Ça a été vraiment long et fastidieux à concrétiser mais au final quel pied !!!
J’aimerai également remercier toute la team avec qui j’ai préparé cette saison car sans eux rien de tout ça n’aurait été possible, ADL, Gio et Sake pour les vidéos. Merci les gars je vous aime fort I love you
Pour l’année prochaine rien n’est encore sûr mais si cette 3ème saison voit le jour ce sera sans doute la dernière saison des Jeux Rétrolympiques.
Gros bisous à tous et à bientôt